Patient immunocompétent (plus de 200 CD4)

  • Prise en charge du patient similaire à celle d'un patient non séropositif.
Si l'immunité du patient est satisfaisante, lymphocytes CD4 > 200/mm3, le risque de développer une infection opportuniste est faible et le comité de VIH Clic conseille une prise en charge du patient similaire à celle d'un patient non séropositif.
En France en 2011, les pathologies infectieuses les plus fréquentes chez les patients vivants avec le VIH sont la syphilis et les pneumopathies bactériennes ; loin devant la pneumocystose pulmonaire, la tuberculose, les infections à cytomégalovirus, ou la candidose œsophagienne.
Les infections opportunistes surviennent principalement en cas :
  • d'immunodépression avec un taux de lymphocytes CD4 < 200 mm3
  • de prise en charge tardive de l'infection VIH,
  • de rupture d'observance ou d'échec thérapeutique ou prophylactique chez des patients suivis.
fiches-liees

Fiches liées

sources-blue

Sources

Date de dernière modification : 6 avril 2017