Substances psychoactives

  • Repérage régulier car morbidité élevée.
  • Consommations de produits fréquentes et associées à des prises de risque (SLAM, cathinones, clubbing...).
  • Mauvaise observance des antirétroviraux, effets secondaires nombreux (psychiatriques, cardiovasculaires, infectieux...), aggravation des troubles liés au VIH (troubles neurologiques, cardio-vasculaires...).
La consommation de produits psycho actifs est importante et est associée à de nombreuses prises de risque qu'il est nécessaire de dépister systématiquement.
annexes-blue

Annexes

fiches-liees

Fiches liées

sources-blue

Sources

Date de dernière modification : 6 avril 2017