Dyslipidémie

  • Infection VIH = facteur de risque cardio vasculaire si : ARN VIH détectable ; Nadir de CD4 < 200/mm3 ; CD8 > 800/mm3 ; exposition cumulée aux inhibiteurs de la protéase > 10 ans.
  • Bilan lipidique annuel sous traitement antirétroviral (ARV).
  • Règles hygiénodiététiques en priorité ; puis adaptation des ARV ; en dernier recours rosuvastatine ou pravastatine.

Les antirétroviraux ont un impact direct sur les taux plasmatiques des lipides, variable selon la classe et la molécule.

annexes-blue

Annexes

fiches-liees

Fiches liées

sources-blue

Sources

Date de dernière modification : 6 avril 2017