Principales affections opportunistes

Patients les plus à risque : CD4 < 200/mm3.

Circonstances à risque : rupture de traitement, découverte infection VIH.

Prophylaxie si :

  • CD4 < 200/mm3 : prophylaxie primaire anti pneumocystose
  • CD4 < 100/mm3 : prophylaxie primaire anti toxoplasmose (si IgG anti-Toxoplasma +) ; prophylaxie secondaire CMV (si rétinite à CMV)

En France, les pathologies infectieuses les plus fréquentes chez les PVVIH sont les pneumopathies bactériennes et la syphilis.

Les affections opportunistes les plus fréquentes sont : la pneumocystose pulmonaire, la tuberculose, les infections à cytomégalovirus (CMV), la candidose œsophagienne puis la toxoplasmose cérébrale.

 

Affections opportunistes selon le taux de CD4 :

//

CD4 < 100/mm3 CD4 entre 100 et 200/mm3 CD4 entre 200 et 500/mm3
  • Tuberculose (1)
  • Maladie de Kaposi (2)
  • Lymphomes malins non hodgkiniens
  • Candidose œsophagienne (3)
  • Pneumocystose (4)
  • Toxoplasmose cérébrale (5)
  • Infections à cytomégalovirus (6) (rétinite, atteintes digestives/neurologiques/pulmonaires)
  • Cryptococcose neuroméningée (7)
  • Infections à mycobactéries atypiques (8)
  • Leucoencéphalopathie multi focale progressive à JC virus (LEMP) (9)
  • Tuberculose (1)
  • Maladie de Kaposi (2)
  • Lymphomes malins non hodgkiniens
  • Candidose œsophagienne (3)
  • Pneumocystose (4)
  • Tuberculose (1)
  • Maladie de Kaposi (2)
  • Lymphomes malins non hodgkiniens
annexes-blue

Annexes

fiches-liees

Fiches liées

sources-blue

Sources

Date de dernière modification : 12 août 2019