Informations à donner au patient – PrEP discontinue

  • Pour que le traitement soit efficace : ne jamais oublier un comprimé.
  • Protège uniquement du VIH.
  • Ne protège pas des autres infections sexuellement transmissibles (IST) : gonorrhée, condylomes (liés au papillomavirus), chlamydiae, hépatite A, hépatite B, hépatite C, syphilis.
  • Ne prévient pas les grossesses non désirées.

Traitement actuellement proposé : association de Emtricitabine/Ténofovir disoproxil (Truvada ®, générique possible).

Ce médicament présent dans l’organisme empêchent le VIH d’infecter les cellules en bloquant sa multiplication.

  • Contre-indiqué chez les personnes porteuses du virus de l’hépatite B
  • Actuellement non recommandée à d’autres personnes que les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH).
  • Nécessite de pouvoir anticiper au moins deux heures à l’avance votre premier rapport sexuel.

Ce schéma permet de prendre la PrEP pendant de courtes périodes, mais aussi de l’arrêter dans les périodes de moindre activité sexuelle ou de la prendre pendant plusieurs semaines/mois.

annexes-blue

Annexes

fiches-liees

Fiches liées

sources-blue

Sources

Date de dernière modification : 8 octobre 2018