Alcool

  • Zéro alcool en cas de co-infection avec une hépatite !
  • La consommation excessive d’alcool entraîne de nombreux risques, que l’on soit ou non porteur du VIH.
  • La consommation d'alcool aggrave l'infection par le VIH.

Comme pour tout le monde, que l'on soit séropositif.ve ou non, la consommation excessive d’alcool entraîne de nombreux risques (maladies cardiovasculaires, dépression, troubles du sommeil, dépendance, accidents, carences, diarrhées, nausées, troubles neurologiques, insuffisance hépatique, cirrhose, cancer du foie…).

La consommation d’alcool pendant la grossesse peut entrainer des malformations et des troubles du développement chez le nouveau né

fiches-liees

Fiches liées

sources-blue

Sources

Date de dernière modification : 6 avril 2017

Votre avis nous intéresse !

Évaluation du site VIHclic

Chers confrères et chères consœurs,

Je suis actuellement interne en Médecine Générale et dans le cadre de ma thèse, j’évalue le site VIHclic auprès de ses utilisateurs. L’objectif étant de savoir si VIHclic est un outil d’aide à la consultation des personnes vivants avec le VIH (PVVIH).
La durée du questionnaire est de 5 min et votre avis permettra l’amélioration du site.

Je vous remercie par avance pour votre participation en espérant obtenir un maximum de réponses.

Anne Couchou-Meillot

répondre au questionnaire
► y répondre ultérieurement